Il fallait utiliser une pierre à la couleur soutenue pour particulariser le volume ; la première que me vint à l'esprit fût le granit de type " Romantica" pour sa dureté et la vivacité de sa couleur ; son coût élevé et la difficulté de sa mise en oeuvre m'ont contraint à l'abandonner. La pierre bleue, un temps envisagée, fût rapidement délaissée pour le manque de contraste qu'elle aurait présentée à cet endroit.
J'ai retenu le marbre " rouge Royal de Belgique " qui offre mouillé une teinte rouge veinée de gris/blanc et sec, une teinte rosée ; le coté précieux de ce matériau va à mon sens, trancher avec la monotonie de ceux utilisés place Rabelais.