fontaine LLN
  chapelle
  fontaine Namur
  porte
  éghezée
  haumont
  tumulus
  piétrebais
  blocs de carrares
  creux
  scandinavie
  allemagne

 
L’avant-projet du THEATRE DE VERDURE présenté ici doit être pris comme un premier jet qui se soucie de préserver le sentiment d’harmonie existant et d’y intégrer des infrastructures rationnelles.
J’y réintroduis l’idée, que j’avais déjà développée à Glimes en 2002, de réaliser les estrades en « gabions » de manière à ce que la végétation puisse venir les recouvrir et que visuellement ils ne viennent pas interférer.
Vu l’ampleur du lieu, il me semble intéressant d’y développer non pas une seule scène mais plusieurs et à vocations différentes :
  • une première de grande capacité permettant des évènements importants
  • une seconde située à l’opposé, dans la partie inondable du site ( partie dans laquelle pourrait être aménagé un bassin d’orage)
  • une troisième, plus réduite et circulaire située elle à proximité de l’accès SUD du site.